Départ le 17 mars 2013 de Brest

Flash Player Veuillez télécharger le player flash en cliquant ici afin que l'animation s'affiche.

Une course organisée par Pen Duick Suivez la Transat Bretagne Martinique sur votre mobile ! Jouez à la transat virtuelle Transat Bretagne Martinique

Derniers tweets

Espace Presse Kit Ecoles
Abonnement newsletter


Flux Rss

Suivez-nous sur...

Twitter Facebook

Historique

Transat Bretagne – Martinique :
Nouvelle destination, nouveau nom, même concept

Nouveau parcours, nouvelle destination et nouvelle génération... dès le coup de canon donné au large de la Cornouaille, la Transat Bretagne - Martinique avait tout pour se distinguer. Avec un plateau de dix-sept engagés dont la plupart pouvait prétendre à la victoire finale et la promesse d'une belle bagarre, l'affiche laissait augurer du meilleur.

2003 : Changement de monture !

Le circuit Figaro est en pleine évolution depuis que le chantier vendéen a sorti en 2003 le nouveau monotype Figaro Bénéteau 2. Après 13 saisons d'exploitation, le Figaro Bénéteau 1 n'est plus du goût des navigateurs qui dénoncent son vieillissement et sa lenteur.

A contrario, le Figaro Bénéteau 2 qui possède une coque de 10,10 m de long (près de 1 m de plus que l'ancien : 9,14 m), une quille plus grande, un nouveau mât en carbone et est aussi plus toilé, a conquis en terme de vitesse les figaristes.

Le 2ème Trophée BPE constituera un test grandeur nature pour le nouveau bateau qui, mis en service pour la première fois sur le Tour de Bretagne 2003 en double, participera à sa première course au large entre St-Nazaire et Dakar via Porto Santo comme en 2001.

21 sept 2003 : Départ de Saint-Nazaire (1ère étape)

Les 18 bateaux sur la ligne de départ à St-Nazaire rassemble des équipages de renom parmi lesquels figurent Bertrand de Broc / Dominic Vittet, Charles Caudrelier / Pascal Bidégorry, Gildas Morvan / Bertrand Pacé ou encore Eric Drouglazet / Sébastien Audigane… Dans ce lot relevé, une femme, Jeanne Grégoire, tentera de tirer son épingle du jeu aux côtés de Gérald Véniard.

Un final au couteau sur la première étape

Un nouveau voilier, un parcours exotique, un plateau exceptionnel, tous les ingrédients - étaient réunis pour faire des 1050 milles de la première étape une sacrée joute. Partis dans la pétole, les 18 duos engagés sont rapidement cueillis à froid par 35 nœuds de vent à négocier au près dans une mer creusée. Le tandem Caudrelier-Bidégorry prend alors la course en main.

Au Cap Finisterre, les dix premiers bateaux se tiennent toujours dans une poignée de milles. Les premières options se dessinent pour négocier une zone sans vent. Caudrelier-Bidégorry coupent au plus court, alors que leurs poursuivants s'essaiment au plus près de la côte portugaise ou filent loin dans l'ouest pour attraper le flux prometteur d'une dépression.

La veille de l'arrivée seulement, deux voiliers parviennent à s'extirper du lot : Bertrand de Broc et Dominic Vittet à bord de Myrialis pointent en tête et remporte la première étape, talonnés par Yannick Bestaven et Ronan Cointo à bord d'Aquarelle.com - Charente Maritime.

1er oct. 2003 : Départ de Porto Santo (2ère étape)

Déçu par leur 11ème place à Porto Santo, Charles Caudrelier et Pascal Bidégorry entendent bien prendre leur revanche. 5 jours après avoir quitté Madère, ils filent bon train en tête de la flotte. Progressant sur une route est, les deux navigateurs possèdent alors 30 milles d'avance sur un groupe de cinq voiliers emmené par Armel Le Cléac'h et Nicolas Troussel à bord de Créaline.

Les vainqueurs de la première étape, Bertrand de Broc et Dominic Vittet (Myrialis), sont pointés en quatrième position et s'inquiètent légitimement. Leurs sept heures trente d'avance dans la première étape pourraient fondre dans les derniers bords vers Dakar d'autant que juste derrière eux se trouvent Gildas Morvan et Bertrand Pacé, les hommes de "Cercle Vert", qu'ils n'avaient précédés que d'une heure et dix-huit minutes à Porto Santo.

8 oct. 2003 : De Broc et Vittet les bienheureux

Après 2200 milles océanique et 13 jours de bagarre intense, le duo formé par Bertrand de Broc et Dominic Vittet a tenu bon ! Il s'adjuge la victoire finale dans la deuxième édition du Trophée BPE.
Vainqueurs avec panache de la deuxième étape, Charles Caudrelier et Pascal Bidégorry (Bostik Findley) s'offrent la troisième place au classement général derrière Gildas Morvan et Bertrand Pacé (Cercle Vert).
Le Figaro Bénéteau, 2ème génération a donné satisfaction aux concurrents et organisateurs. Le bateau a prouvé qu'il était sécurisant et qu'il allait vite.

Classement 2003

Rang Bateau Skippers Temps de course
1 MYRIALIS Bertrand DE BROC
Dominic VITTET
14 13:24:09
2 CERCLE VERT Gildas MORVAN
Bertrand PACE
14 14:52:02
3 BOSTIK FINDLEY Charles CAUDRELIER
Pascal BIDEGORRY
14 15:17:19
4 PETIT NAVIRE Thierry CHABAGNY
Corentin DOUGUET
14 17:27:50
5 VILLE DE CHERBOURG Alexandre TOULORGE
Laurent PELLECUER
14 20:34:11
6 AQUARELLE.COM Yannick BESTAVEN
Ronan COINTO
14 20:43:19
7 SECTOR Corrado AGUSTA
Adrian FAIERS
14 21:31:55
8 SKIPPER AG2R Jeanne GREGOIRE
Gerald VENIARD
14 23:06:32
9 D'AUCY CARAIBOS Bruno JOUDREN
Yann ELIES
15 03:43:21
10 DAVID OLIVIER Eric DROUGLAZET
Sébastien AUDIGANE
15 04:16:15
11 CREALINE Armel LE CLEAC'H
Nicolas TROUSSEL
15 06:05:28
12 THALES Erwan TABARLY
Philippe VICARIOT
15 08:25:57
13 L'ESPRIT D'EQUIPE Lionel PEAN
Jean DE RIBEROLLES
15 10:05:23
14 CREPES "WHAOU" Franck-Yves ESCOFFIER
Marc GUESSARD
15 16:07:37
15 SCARLET TELECOM Sander BAKKER
Marten Jan RINGERS
15 16:36:28
16 TETRAKTYS Pascal DESMARETS
Philippe HANIN
16 00:32:37
17 SAINT NAZAIRE ESCAL'ATLANTIC Ronan GUERIN
Frédéric GUILMIN
16 01:11:39
18 SOR - TMC Christophe BOUVET
Alexandre PERAUD
16 03:43:40

Flash Player Veuillez télécharger le player flash en cliquant ici afin que l'animation s'affiche.