Départ le 17 mars 2013 de Brest

Flash Player Veuillez télécharger le player flash en cliquant ici afin que l'animation s'affiche.

Une course organisée par Pen Duick Suivez la Transat Bretagne Martinique sur votre mobile ! Jouez à la transat virtuelle Transat Bretagne Martinique

Derniers tweets

Espace Presse Kit Ecoles
Abonnement newsletter


Flux Rss

Suivez-nous sur...

Twitter Facebook

Historique

Transat Bretagne – Martinique :
Nouvelle destination, nouveau nom, même concept

Nouveau parcours, nouvelle destination et nouvelle génération... dès le coup de canon donné au large de la Cornouaille, la Transat Bretagne - Martinique avait tout pour se distinguer. Avec un plateau de dix-sept engagés dont la plupart pouvait prétendre à la victoire finale et la promesse d'une belle bagarre, l'affiche laissait augurer du meilleur.

Dix ans après La Baule-Dakar, à l'origine une épreuve en équipage sur multicoques et monocoques océaniques devenue une course en double puis en solitaire, qui a été marquée par des grands noms de la voile… François-Xavier Dehaye a voulu recréer l'esprit de la fameuse course. Il lance alors pour lui succéder le Trophée BPE avec sa société Match Racing et le soutien de la ville de Saint-Nazaire et y intègre une nouvelle donnée : la monotypie.

Au commencement, le Trophée BPE se courra donc en double sur Figaro Bénéteau au départ de St-Nazaire et sera organisée tous les deux ans. Destination : Dakar comme au bon vieux temps avec une escale à Porto Santo. Seules les qualités humaines et sportives feront la différence sur un parcours Nord-Sud… Une grande première pour les Figaristes !

2001 : Le pari Dakar en double avec escale...

Le départ est prévu le 30 septembre 2001 de Saint-Nazaire. Douze équipages participent à cette première édition. Cap sur Porto Santo, une île de l'archipel portugais de Madère pour une escale obligatoire de réchauffement, de restauration et de réparation des bateaux avant de rallier Dakar en passant à travers les îles du Cap Vert. Soit une distance de 2 300 milles équivalent de 4 260 kms. Le classement sera établi par addition du temps cumulé sur les deux étapes.

2 oct. 2001 / 11h : Départ de Saint-Nazaire (1ère étape)

Face à l'arrivée d'un mauvais front, les organisateurs décident de reporter le départ de 48h. Favoris avant le départ, Gildas Morvan et Charles Caudrelier ne tardent pas à se montrer à la hauteur de leur statut. Les deux compères de Cercle Vert ont surclassé la fine fleur des figaristes au terme de 1100 milles éprouvants, rythmés principalement par du près. Cueillis à froid par une dépression qui a accompagné la flotte durant les deux tiers du parcours, les deux Bretons ont effectué un sans faute avant de franchir en vainqueur la ligne d'arrivée de la première étape au terme d'un peu plus de 7 jours 5h et 37 min de mer. Mais avec 1h43 d'avance sur le 2ème (Myrialis mené par la duo Nicolas Troussel et Armel Le Cleac'h) et 3 heures sur les 3 ème (Halles Mandar / L'Ollivier - Collet) et 4 ème (M@rseille Entreprendre skippé par Jean-Paul Mouren et Laurent Pellecuer), Cercle Vert ne dispose que d'un mince matelas de sécurité et rien n'est joué.

13 oct. 2001 / 12h : Départ de Porto Santo (2ème étape)

Les conditions sont toutes autres. Les cirés sont rangés et les figaristes s'offrent de bonnes vitesses sous spi mais au passage des Canaries, un arrêt buffet bloque l'ensemble de la flotte. Ayant misé sur une option Est, Jean-Paul Mouren et Laurent Pellecuer sur M@rseille Entreprises réussissent leur coup de poker et repartent les premiers après avoir traversé l'archipel. Ils accroissent alors leur avance sur le reste de la flotte et possèderont même, jusqu'à 40 milles d'avance sur Cercle Vert. Mais passé la dernière parque de parcours avant Dakar, le sprint final est lancé et les écarts se réduisent dangereusement pour le duo leader.

Les deux Méditerranéens résisteront jusqu'à la ligne d'arrivée et s'imposent à Dakar, terme de la seconde étape. Mais leur avance est insuffisante pour décrocher la première place au classement général.
Charles Caudrelier et Gildas Morvan, malgré l'explosion d'un de leurs spis, se seront accrochés mille après mille pour conserver leur leadership obtenu dans l'enfer de la première étape. Ils terminent 5ème à Dakar, moins d'une heure après M@rseille Entreprises et s'adjugent la victoire finale de la première édition du Trophée BPE.

Classement 2001

Rang Bateau Skippers Temps de course
1 CERCLE VERT Gildas MORVAN
Charles CAUDRELIER
16j 00:40:17
2 MYRIALIS Nicolas TROUSSEL
Armel LE CLEAC'H
16j 02:19:05
3 "MARSEILLEENTREPRISES" Jean-Paul MOUREN
Laurent PELLECUER
16j 02:38:16
4 CREALINE Erwan TABARLY
Sébastien JOSSE
16j 04:25:55
5 SPB Gilles CHIORRI
Jérémie BEYOU
16j 04:39:20
6 HALLES MANDAR Jean-Baptiste L'OLLIVIER
Pierre-Yves COLLET
16j 06:06:40
7 LTP LOCANORD Romain ATTANASIO
Ronan COINTO
16j 06:32:06
8 ST NAZAIRE Damien GRIMONT
Dominique VITTET
16j 07:39:35
9 "INFOMAR DGI TECHNOLOGIE" Rolf TOULORGE
Bruno JAMES
16j 12:49:24
10 EMAHO Roberta HOLDEN
Laurent MAINEULT
17j 12:51:43
11 BDS Hacène ABBAR
Jean-Claude HERVY
17j 21:01:28
12 PILOT Antoine CANOVAS
Pierre PECCOUD
18j 04:36:14

Flash Player Veuillez télécharger le player flash en cliquant ici afin que l'animation s'affiche.